Q. Directeur du Développement Durable

Pourquoi se préoccuper de Développement Durable ? [570]

Question

Depuis quand la fonction Développement Durable s’est-elle imposée dans l’entreprise ?

Réponse

La prise de conscience de l’importance du Développement Durable pour nos sociétés s’est accompagnée de l’émergence d’un nouveau métier au sein des entreprises, celui de Directeur du Développement Durable.

Ce terme consacré a évolué aujourd’hui vers le concept de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), et l’on trouve donc des fonctions appelées « Directeur Responsabilité Sociétale », voire une combinaison comme « Directeur du Développement Responsable ». Dans la suite de cette section, nous utiliserons par simplification le terme de « Directeur du Développement Durable ».

Le poste de « Directeur du Développement Durable » est une fonction récente, apparue il y a une quinzaine d’années, à la suite de l’instauration de la loi NRE en 2001. Il s’est d’abord implanté dans les grandes entreprises cotées et dans les entreprises ayant une forte exposition médiatique aux problématiques du Développement Durable (industries extractives, la chimie, etc…).

Les attentes croissantes des parties prenantes, les exigences de transparence et de bonne gouvernance ont depuis contribué à l’essor de la fonction, celle-ci s’étant imposée dans la quasi-totalité des secteurs, et gagnant progressivement de l’importance parmi les entreprises de taille moyenne. 83 % des entreprises du SBF 120 sont désormées dotées d’un Directeur du Développement Durable (Baromètre de la fonction développement durable dans les entreprises du SBF 120 - Edition 2013).

Ce métier récent est le plus souvent exercé par des personnes expérimentées, issues des fonctions traditionnelles de l’entreprise, mais connaissant bien le métier et les rouages de leur entreprise. Si peu d’entre eux ont suivi une formation initiale spécialisée dans le Développement Durable, ils sont en revanche nombreux à s’être formé sur le sujet lors de leur prise de fonction.

Aujourd’hui encore, cette fonction reste souvent pourvue par mobilité interne avec une certaine ancienneté, l’importance accordée à la connaissance de l’entreprise, à son organisation et à ses valeurs étant primordiale. Toutefois, les choses évoluent progressivement et de plus en plus de jeunes cadres formés au métier et aux enjeux du Développement Durable rejoignent les entreprises. De même, il commence à exister un marché du recrutement pour cette fonction.

Les enjeux étant très variables d’un secteur d’activité à l’autre et les thématiques relevant du Développement Durable nombreuses, il en découle une grande diversité de profils : si une partie importante des Directeurs du Développement Durable ont un cursus scientifique et technique (en particulier dans les groupes industriels), de nombreux autres responsables sont issus des domaines de la Communication, des Ressources Humaines, du Marketing, etc. Il va sans dire qu’il n’existe pas de parcours idéal.

Avec l’importance grandissante accordée par les dirigeants au Développement Durable, le rattachement de cette fonction au sein de l’entreprise a évolué au fil du temps et se structure, les Directeurs du Développement Durable étant aujourd’hui de plus en plus proches de la Direction Générale et souvent rattachés à un membre du Comité Exécutif.

La fonction « Directeur du Développement Durable » se situe à un moment clé de sa transformation : son enjeu réside dans sa capacité à s’intégrer aux autres fonctions de l’entreprise et à les fédérer autour de la création de valeur par le développement durable.