Q. Directeur du Développement Durable

Difficultés à surmonter [577]

Question

Quelles seront les principales difficultés rencontrées et comment les surmonter ?

Réponse

Le Directeur du Développement Durable pourra être confronté à un certain nombre de difficultés de diverses natures, en particulier les suivantes :

1. L’absence d’autorité

Le Directeur du Développement Durable doit souvent convaincre ses interlocuteurs internes sans nécessairement bénéficier d’autorité hiérarchique à leur encontre. L’exercice de cette fonction implique un management persuasif et participatif. Un exercice qui peut devenir particulièrement difficile dans une conjoncture dégradée, notamment pour les projets aux retombées moins tangibles.

2. Trouver sa légitimité vis-à-vis des autres Directions de l’entreprise

En matière de légitimité, le Directeur du Développement Durable doit éviter les deux écueils suivants :

  1. Le Directeur Développement Durable a un rôle transversal et d’appui aux autres directions fonctionnelles et opérationnelles de l’entreprise. Or, ces autres Directions, notamment opérationnelles, ont aussi leur feuille de route et leurs contraintes, et certaines accueillent parfois avec réticence de nouveaux objectifs liés au Développement Durable. Il sera important pour le Directeur Développement Durable de « démarrer » avec des convaincus dans l’entreprise, pour démontrer le bien-fondé de la démarche et créer les conditions de réussite d’une dynamique interne plus vaste.
  2. Le risque inverse est que les Directions opérationnelles et les autres Directions fonctionnelles de l’entreprise fassent du « Développement Durable » sans la Direction du Développement Durable. Un risque réel compte tenu de l’absence de rapport hiérarchique et du fait que les budgets dédiés au Développement Durable sont le plus souvent affectés à d’autres directions de l’entreprise (Achats, Marketing, Communication, DSI, etc.).

3. S’adapter à une gestion sous contraintes et avec des moyens souvent limités

Face à la multiplication des sollicitations et à la multiplicité des thématiques relevant du Développement Durable, la Direction du Développement Durable, dont les moyens humains comme financiers sont souvent limités, doit faire des choix et adapter au besoin ses priorités et l’utilisation de ses ressources.
Il n’est pas rare de rencontrer des groupes qui ont coupé les moyens de la Direction Développement Durable de 40 à 50%, tout en affirmant être de plus en plus sensibles à cette thématique et à la manière d’envisager le rôle social de l’entreprise dans la société.