P. Directeur des Systèmes d'Information

Les nouvelles choses à faire [564]

Question

Le Développement Durable implique-t-il de nouvelles choses à faire pour le Directeur des Systèmes d’Information (DSI) ?

Réponse

Les systèmes d’informations, les technologies de la communication présentent un nombre important d’enjeux liés au développement durable. C’est également un domaine fortement sujet à l’innovation et facteur d’innovation dans d’autres domaines. Dans ce contexte, le DSI peut jouer le rôle suivant :

1. Etre une force de proposition en matière d’innovation

Par son positionnement au contact des TIC, des innovations, le DSI peut contribuer à identifier des systèmes et solutions innovantes pour l’entreprise et répondant aux enjeux développement durable. Il peut agir dans plusieurs domaines :

  • L’innovation au service de l’entreprise et du développement durable. Les TIC offrent des possibilités de renouveler certaines activités tout en réduisant certains impacts liés au développement durable. Les Smart Grids sont un exemple, mais les applications sont diverses. La domotique qui permet entre autres de mesurer, analyser, piloter les consommations énergétiques d’un bâtiment constitue un marché important pour les acteurs de la construction et passe par la maitrise des TIC adaptées.

Exemple 1 : Les Smart Grids

Les Smart Grids ou réseaux intelligents illustrent le potentiel d’optimisation des processus que présentent les TIC. Le principe est d’optimiser la production, la distribution et la consommation d’électricité à travers une meilleure connaissance des besoins, de leur intensité, leur saisonnalité, etc. Elles font appels à de nombreuses technologies : des systèmes de mesure des consommations en temps réel, des systèmes de communication de l’information entre les consommateurs et les fournisseurs d’électricité, des logiciels de gestion et d’interprétation de l’information, etc.

  • L’optimisation des processus dans l’entreprise. Les TIC permettent notamment l’optimisation de flux logistiques, l’adéquation entre les besoins et les réponses grâce à la gestion d’informations et de paramètres multiples, l’optimisation de prise de décision, etc. Elles peuvent ainsi permettre de simplifier des services ou d’optimiser des flux. Les systèmes embarqués sont une des nombreuses manières d’utiliser ce potentiel des TIC.

Exemple 2 : Des compteurs d’eau intelligents et architecture réseau

Il s’agit d’utiliser des compteurs d’eau dotés de petits émetteurs radio qui permettent de relever - sur la base d’un système de télétransmission envoyé à une camionnette qui sillonne le quartier à faible vitesse ou à un centre via des antennes relais - les consommations d’eau des habitants. Cette technologie nécessite la mise en place d’une architecture réseau, par des groupes tels que GDF-Suez ou Veolia. En évitant de déranger les personnes chez elles, elle rend le processus de relevé des compteurs beaucoup plus efficace et procure également à la Collectivité une manière de montrer sa « modernité ».

2. Réponse aux besoins d’une nouvelle catégorie d’utilisateurs

Le Directeur des systèmes d’information doit pouvoir proposer des solutions au service de la RSE dans son entreprise. Pour répondre aux diverses obligations de publication d’informations extra-financières telles que l’article 225 de la loi Grenelle 2 (publication d’informations extrafinancières dans le rapport de gestion), l’article 75 (réalisation d’un Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise), à la volonté de répondre à des référentiels de reporting tels que la GRI, et de façon générale permettre l’intégration croissante de la RSE dans les entreprises, elles doivent se doter de systèmes d’information capables de collecter, consolider, présenter, piloter des informations de plus en plus nombreuses sur un périmètre parfois large. Dans ce contexte, le DSI doit pouvoir identifier et comprendre les besoins afin de proposer des solutions adaptées telles que :

  • Des systèmes d’information dédiés : des entreprises se sont spécialisées dans la conception et la fourniture de systèmes d’information spécialisés dans les informations extrafinancières (ENABLON, IVALVA, etc).
  • Des modules complémentaires aux ERP utilisés dans l’entreprise : les principaux fournisseurs d’ERP proposent des modules dédiés aux informations financières avec des fonctionnalités de reporting, pilotage, etc.
  • La création en interne de solutions IT : certaines entreprises dotées de systèmes IT largement déployés et flexibles choisissent de développer en interne des modules répondant aux besoins de la RSE.