F. Directeur de la R&D

Difficultés à surmonter [467]

Question

Quelles seront les principales difficultés rencontrées et comment les surmonter ?

Réponse

Dans son approche Développement Durable, le Directeur de la Recherche et du Développement risque d’être plus particulièrement confronté aux difficultés suivantes :

1. Difficultés d’ordre « culturel »

Le Développement Durable n’est pas forcément un sujet auquel les collaborateurs du département Recherche et Développement s’intéressent naturellement. Dans une culture axée vers la rationalité, il peut même y avoir des « a priori » à vaincre vis-à-vis de certains concepts, voire une perception négative, notamment si les questions de Développement Durable sont considérées au sein de l’entreprise comme une « affaire de communication ». Dans un tel contexte, une démarche d’acculturation et de formation apparaît comme un préalable.

2. Savoir-faire et compétences

Il n’existe pas forcément au sein d’un département de Recherche et Développement de spécialiste familiarisé avec les aspects Développement Durable. Un investissement dans l’acquisition d’un savoir-faire et l’obtention de compétences nouvelles (par exemple en matière d’éco-conception) est dans ce cas indispensable. De nouvelles ressources devront être affectées, par exemple par le biais de recrutement, d’actions de formation ou d’accueil de stagiaires (par exemple, en contrats CIFRE - Convention Industrielle de Formation par la Recherche).

Exemple (Partenariat de recherche avec des écoles d’ingénieurs - Bouygues Construction)

Lors de la remise du prix de l’Evolution Stratégique dans la catégorie « Grandes entreprises » (Green Business Awards 2010), le PDG de Bouygues Construction a décrit le Développement Durable comme une composante de la stratégie du groupe. Il a ainsi précisé que la construction durable occupait une place de choix dans les problématiques liées au Développement Durable : éco-conception, construction (« process », matériaux, etc.), exploitation des ouvrages réalisés, etc.
La construction durable apporte de nouvelles perspectives et permet de nouer des partenariats de recherche prometteurs. C’est ainsi que Bouygues Construction devait signer le 6 octobre 2010 un partenariat pour la Chaire Bâtir durable et innover (avec l’Ecole Centrale, l’Ecole des Ponts, Supelec et le CSTB). Bouygues Construction travaille  avec les laboratoires de ces grandes écoles pour lancer des programmes de recherche sur les grandes thématiques de la construction durable.  Elle est structurée autour de 5 projets :

  1. Analyse du cycle de vie
  2. Maquette numérique
  3. Usages
  4. Matériaux et structures innovants
  5. Contrôle-Commande et Efficacité Energétique

3. Peur des surcoûts

Le responsable de la fonction Recherche et Développement va devoir démontrer que le Développement Durable n’est pas uniquement générateur de coûts en matière de R&D, mais qu’il est également facteur de création de valeur (sur le plan financier comme en termes d’image).